BioPic

Mon parcours artistique…

Lorsque j’ai vu le jour, le désir de maman était de m’ouvrir au monde sportif, musical et « linguistique ».

Chose faite puisqu’à l’âge de 3 ans, je suis les cours de danse, de piano et d’anglais.

Pour des raisons privées, je n’ai pu continuer l’apprentissage des cours d’anglais et, le cours de piano céda sa place pour qu’à 6 ans, j’emprunte le chemin du chant.

Entretemps, je fais 3 ans de théâtre et 2ans ½ d’aïkido.

A 8 ans, j’épaule en tant que chœur, un chanteur africain dans la première édition de « L’envol des cités » de Jacques NUEVO. Mon 1er enregistrement semi-studio.

La route du chant m’apprend la technique vocale de base, et puis, je m’oriente vers le chant lyrique pour élargir ma connaissance de la « maitrise de la voix ».

En 2014, je participe au single « Il ne faut pas grand-chose » (chanson humanitaire pour les Philippines – Croix Rouge de Belgique) – Philippe De Riemaeker.

Sachant mon désir de jouer dans une comédie musicale, maman en créa une avec la collaboration d’une grande dame (Marie-France Quertinmont) ainsi que de grands messieurs (Jacques Deglas, Eric Bettens, Renaud Suisse, James Dacres) ainsi que les acteurs, danseurs et chanteurs, « L’Ombre et la Lumière » vit le jour en février et mars 2016 (3 représentations).

Ce ne fut pas sans mal, car entretemps, l’aventure a débuté par la recherche de sponsoring et l’enregistrement studio d’un single « L’ennui » (une des chansons du spectacle) ainsi que le tournage du clip vidéo de celle-ci. Eric Bettens me propose de collaborer sur un album que j’accepte de faire à 16 ans. Textes du répertoire de maman et certains créés par moi prennent vie sur l’album « Carpe Diem ».

Depuis l’âge de 3 ans, je n’ai cessé de prendre des cours de danse. 10 ans chez Arte Corpo Frameries, 6 ans à L’ADT (Atelier Danse Théâtre) La Louvière et actuellement à Dance Harmony Binche. Et dans le cadre de la préparation d’un concours de danse, j’ai eu le plaisir de fouler les planches de NDG (Charleroi).

A 17 ans, je m’oriente vers le chant de variétés prenant conscience qu’il est important d’élargir « mes performances ». En parallèle, je prends des cours de solfège.

Pour terminer, je dirais que j’ai eu le plaisir de chanter durant deux belles années avec des musiciens que je surnommais les papys car ils pouvaient être sans problème mes « pères » ;-). Ce fut une superbe expérience.

Passionnée de chant, de danse, de comédie et ayant la volonté d’essayer de me faire connaître, je fais des reprises et grâce à un ami, on tourne les clips vidéo que l’on poste sur Youtube.